kooc bao Nice

Kooc Bao, le fast food taïwanais et healthy de Nice

À deux pas de Jean Médecin, c’est un restaurant d’un genre nouveau qui a ouvert ses portes en septembre. Kooc Bao est une cantine de street food taïwanaise, dont la star est le Bao, ce pain vapeur qu’on apprécie en version salée ou sucrée. Un voyage culinaire surprenant, tenu par Emma et Geoffroy, un couple de jeunes créatifs et pétillants.

Kooc Bao, la street food Taïwanaise

Bao chez Kooc Bao NiceEn Asie, la street food est plus qu’une institution, c’est un mode de vie. C’est un peu notre fast food occidental, mais sans le côté trop gras, trop salé et trop sucré. On mange dans la rue, des petits snacks, plats en barquette ou brochettes, à petit prix. Chez Kooc Bao, on retrouve le côté rapide. Le midi, on peut prendre le menu XS, S ou XL, pour manger sur le pouce. On note les -2€ sur ces menus pour les étudiants ! On peut aussi prendre son temps et s’installer dans le restaurant lumineux et décoré de jolis paniers vapeur en bambou.

Pour un repas complet, on goute forcément le Bao, au boeuf, au porc, au poulet ou en version veggie, avec toutefois un oeuf comme garniture. Entre champignons shiitake, carotte, coriandre, basilic et sauce soja à l’ail, plus la texture surprenante, légère et hyper agréable du bao, la surprise gustative est totale.

Enorme coup de coeur pour les beignets de légumes, dont le goût et le croquant vous sautent en bouche. Un délice. La crêpe taïwanaise est, elle aussi, une belle découverte.Bao sucré et Wheel Cake chez Kooc Bao

Très parfumée comme tous les plats de Kooc Bao, elle fait partie des assiettes à partager. On aime ce côté finger food convivial et axé sur la découverte. Pour les plus gros appétits, on trouve des bowls de riz au porc braisé ou au poulet, ou des nouilles au boeuf ou taïwanaises avec un oeuf. Testé et approuvé par mon gourmand accompagnateur. Notez que la carte est plus fournie le soir que le midi.

Côté boissons, le menu propose un large choix de thés, du Oolong au thé latte en passant par le thé cocktail. On trouve aussi des sodas faits maison, mais on s’est tourné vers un vin bio qui était léger et fruité.

Côté desserts, c’est la dernière étape à ne surtout pas rater. Le Bao se conjugue donc en mode sucré. Sur l’image au premier plan, le Bao au caramel et pommes cuites a conquis les papilles de mon compagnon de table. Vous pourrez choisir avec le Bao au nutella fait maison. (On va devoir y retourner très vite !). Quant à moi, je suis tombée amoureuse du Wheel cake original à la crème pâtissière, une tuerie.

À l’origine de Kooc Bao

Les fondateurs de Kooc Bao, Emma et Geoffroy, se sont rencontrés à Paris. Emma, venue de Taïwan, a amené son savoir faire et sa créativité en cuisine, tandis que Geoffroy a monté l’image de marque, dont le fameux petit robot qui nous fait un clin d’oeil en rentrant dans la salle. On les retrouve à l’oeuvre tous les deux, avec le sourire et la bonne humeur qui apportent encore plus de fraîcheur au lieu. Avec une carte aux prix raisonnables, vous n’avez plus d’excuse pour ne pas vous initier à la cuisine taïwanaise !

Kooc Bao se situe au 1 rue Biscarra, à Nice. Le restaurant est ouvert du mardi au jeudi de 11h30 à 14h, le vendredi de 11h30 à 14h et de 19h à 22h, et le samedi de 19h à 22h. Suivez-les sur Facebook et découvrez leur site  https://www.kooc-bao.com/

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *